Les véhicules électriques expliqués : comment fonctionnent-ils ?

Comment fonctionnent les voitures électriques

Les automobiles électriques partagent désormais la route avec les véhicules conventionnels dans le monde entier, grâce à l’amélioration de la technologie et à la nécessité de réduire les émissions d’échappement.

comment fonctionnent les voitures électriques

Que sont les véhicules électriques et comment fonctionnent-ils ?

Les voitures électriques sont des véhicules qui remplacent un moteur à essence par un bloc-batterie embarqué et un moteur électrique (également appelé moteur à combustion interne). La batterie embarquée est chargée par une source d’énergie électrique, et le véhicule peut également la recharger grâce au freinage par récupération.

Comment les véhicules électriques fonctionnent-ils ?

Les batteries lithium-ion, qui peuvent être chargées à l’aide d’un chargeur à courant alternatif à la maison, alimentent les voitures électriques d’aujourd’hui.

Les véhicules électriques peuvent également être rechargés rapidement à l’aide d’une alimentation en courant continu. Certains véhicules électriques à longue autonomie ont une autonomie de plus de 500 kilomètres lorsqu’ils sont complètement chargés, ce qui est suffisant pour couvrir régulièrement des distances importantes.

Il existe deux types de véhicules électriques.

Les voitures purement électriques et les véhicules hybrides rechargeables sont les deux principales formes de véhicules électriques. Pour alimenter un moteur électrique, ces voitures utilisent diverses méthodes :

  • Contrairement aux voitures à essence ou diesel, qui utilisent un moteur à combustion interne, les véhicules purement électriques transfèrent simplement l’énergie d’une grosse batterie lithium-ion située à la base de la voiture à un petit moteur électrique.
    La voiture est ensuite propulsée par le moteur.
  • Un véhicule électrique hybride rechargeable est un véhicule équipé à la fois d’un moteur électrique et d’un moteur à combustion interne.
    Pour alimenter un véhicule hybride rechargeable, il suffit de remplir le réservoir d’essence dans une station-service ou de charger les batteries dans une station de recharge électrique.
    Ces véhicules peuvent normalement parcourir 30 à 80 kilomètres en mode électrique pur avant de se convertir en un système hybride similaire à celui d’un véhicule hybride traditionnel.
A lire aussi
C'est quoi exactement Shazam ? Voici tout ce que vous devez savoir sur l'application de reconnaissance musicale.

En quoi les véhicules électriques sont-ils différents des automobiles ordinaires ?

Les automobiles électriques se distinguent des véhicules classiques par le fait qu’elles n’utilisent pas d’essence, de diesel ou d’autres carburants liquides.

Elles tirent leur énergie d’une station de recharge électrique et la stockent dans un bloc de batteries à bord. Une voiture électrique, contrairement à un véhicule classique, peut utiliser le freinage par récupération pour ralentir tout en rechargeant la batterie.

Ce système de freinage ralentit le véhicule et convertit l’énergie cinétique en une source d’énergie qui peut être utilisée pour alimenter les composants du véhicule. Cette énergie peut également être stockée par la voiture pour une utilisation ultérieure.

Quels sont les avantages des véhicules électriques ?

Les véhicules électriques et hybrides rechargeables offrent un certain nombre d’avantages par rapport aux véhicules à essence, aux véhicules diesel et même aux véhicules hybrides traditionnels :

Réduire les émissions de gaz à effet de serre :

Les automobiles et camions traditionnels fonctionnent avec des combustibles fossiles, émettant des gaz à effet de serre qui contribuent au réchauffement de la planète. Les automobiles électriques peuvent être alimentées par un réseau électrique municipal ou un système d’alimentation domestique, qui peuvent tous deux être alimentés par des énergies renouvelables.

L’électricité produite par l’énergie solaire, éolienne ou géothermique émet peu ou pas de gaz à effet de serre. Les réseaux alimentés par le charbon ou le pétrole produisent des émissions de CO2.

Expérience de conduite :

Les automobiles électriques alimentées par des batteries peuvent convertir rapidement l’énergie potentielle en énergie cinétique.

Performances silencieuses :

Les automobiles électriques ont un couple plus rapide et une réactivité plus immédiate que les voitures ordinaires en raison de leur potentiel d’accélération rapide.

Par rapport aux voitures traditionnelles équipées de moteurs à combustion interne bruyants, les véhicules électriques à batterie sont plus silencieux et offrent une conduite plus douce et plus confortable.

A lire aussi
Comment la technologie facilite-t-elle la vie ?

Coûts de maintenance plus faibles :

Les automobiles électriques comportent moins de pièces qu’une voiture traditionnelle équipée d’un moteur à combustion interne, ce qui permet de réduire les frais d’entretien. Par conséquent, il y a moins d’entretien et moins de temps hors de la route.

Des coûts de ravitaillement en carburant moins élevés :

Selon l’endroit où vous vous trouvez, recharger une voiture à partir du réseau électrique peut être moins coûteux que de faire le plein dans une station-service.

Quels sont les inconvénients des véhicules électriques ?

Bien que les véhicules électriques présentent des avantages par rapport aux véhicules à essence et diesel, tenez compte des inconvénients suivants :

  • Le coût :
    En raison du coût élevé de la technologie des batteries, les automobiles électriques coûtent aujourd’hui plus cher à l’achat que les voitures à essence identiques. Les acheteurs de certains véhicules électriques peuvent bénéficier de subventions gouvernementales. Malgré cela, le coût élevé est l’un des principaux obstacles aux ventes actuelles de VE.
  • Le rayon d’action :
    Si certains véhicules électriques haut de gamme peuvent parcourir plus de 500 kilomètres avec une seule charge, les versions plus bon marché ont généralement une autonomie de 300 à 400 kilomètres, ce qui est insuffisant pour concurrencer les moteurs à combustion interne actuels.
    Cela contribue à un problème connu sous le nom « d’angoisse de l’autonomie », dans lequel les conducteurs limitent leurs excursions par peur de tomber en panne d’essence. Cette inquiétude pourrait s’estomper lorsque les installations de recharge deviendront plus courantes sur les autoroutes françaises
  • L’autonomie dans des conditions météorologiques extrêmes :
    Les températures extrêmement froides peuvent réduire considérablement la puissance des batteries lithium-ion actuelles, ce qui se traduit par des écarts d’autonomie. Cela rend les véhicules tout électriques moins viables dans les régions froides.