Investissement locatif à Lyon: top trois des arrondissements les moins chers

Sommaire

À Lyon, troisième ville de France, les prix de l’immobilier sont au plus haut. Néanmoins, avec une bonne connaissance du terrain, il est possible de viser les logements les moins chers et ainsi réaliser un investissement locatif à moindre prix. Dans cet article, retrouvez les trois arrondissements où les prix de l’immobilier sont les plus accessibles, ainsi que les spécificités des différents quartiers.

Le 9e arrondissement : des prix accessibles pour les familles

Selon les dernières études d’estimation immobilière à Lyon, le 9e arrondissement reste le moins cher et le plus abordable de la ville. Situé au nord-ouest de la capitale des Gaules, il est légèrement excentré, mais bien desservi par les transports en communs.

Les quartiers de Vaise et de Valmy sont très appréciés des familles comme des jeunes couples et des étudiants : l’immobilier y est moins cher que dans les quartiers centraux, mais ils disposent tout de même de stations de métro qui permettent de relier le centre-ville très facilement.

Gorge de Loup, le quartier limitrophe au 5e arrondissement, est très prisé par les jeunes actifs. Disposant de nombreux logements T2 et T3, il est relié à la fois au centre-ville par le métro D et à l’ouest lyonnais avec une multitude de bus.

La Duchère est un quartier plus excentré : il ne dispose pas d’une station de métro. À l’origine, il s’agit d’un quartier populaire où vivent de nombreuses familles défavorisées. Désormais, le quartier, en pleine modernisation, se transforme rapidement et attire aujourd’hui des familles plus aisées.

investissement locatif lyon

Le 5e arrondissement : quartier historique et calme dans l’ouest lyonnais

Le 5e arrondissement, entre veille ville et porte d’entrée sur l’ouest lyonnais, affiche également des prix très abordables :

Le Vieux-Lyon est le quartier le plus ancien de la ville. Dans ses ruelles pavées surplombées par la colline de Fourvière, les logements situés dans les bâtiments anciens aux belles architectures restent accessibles financièrement. La population du Vieux-Lyon est assez hétérogène.

A lire aussi
Livret A : qu'est-il prévu au 1er Août 2022 ?

À l’ouest, Point du Jour, Champvert et Ménival sont des quartiers d’habitation calmes, avec une faible densité urbaine et des prix abordables : ils sont donc très prisés par les familles. En revanche, ils ne sont desservis que par des bus, il n’y a pas de transport lourd.

Le 8e arrondissement : un quartier en mutation

Au sud-est de la ville, le 8e arrondissement se transforme : les anciens quartiers populaires se modernisent et l’arrivée du tram T6 complète bien l’offre de transport en commun.

Les quartiers de Montplaisir et Bachut sont reliés au centre-ville depuis longtemps grâce au métro D et au tram T2. Le cadre de vie y est agréable et les logements plus onéreux que dans les quartiers suivants.

États-Unis et Moulin à Vent sont des quartiers populaires fortement dynamisés depuis quelques années par la ligne de tram T6, qui dessert tout le 8e arrondissement. Les logements bon marché attirent largement les étudiants.

Le quartier Mermoz est peut-être celui qui connait la plus mutation la plus importante. De nombreux nouveaux bâtiments ont été érigés, et le tram T6 vient renforcer l’offre de transport en commun, déjà très attrayante avec la présence du métro D.